Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés asbl
Suivez-nous

Médiateur.trice interculturel.le

CONTEXTE

La Porte d’Ulysse est le centre d’hébergement de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Elle ouvre ses portes en décembre 2017 avec le soutien de Médecins du Monde Belgique. Le centre dispose alors d'une capacité de 80 lits et est géré par un coordinateur et des centaines de citoyens bénévoles. Entre décembre 2017 et avril 2018, le centre augmente progressivement sa capacité d’accueil et ce sont en moyenne 200 personnes qui y trouvent chaque jour, un lit, une douche et un repas chaud grâce à la mobilisation citoyenne ! En juin 2018, un financement accordé par le Gouvernement bruxellois (COCOM), permet à la Porte d’Ulysse d’atteindre une capacité de 350 lits.

Des personnes de plus de 30 nationalités sont passées par la Porte d’Ulysse, les plus représentées étant : éthiopienne, érythréenne, soudanaise, plusieurs du Moyen orient/Machreq.

 

RAISON D’ETRE DE LA FONCTION

Le/la médiateur.trice fait le pont culturel et linguistique entre la Porte d’Ulysse et les hébergés afin de continuellement améliorer la qualité des services et de lever les barrières culturelles et linguistiques.


RESPONSABILITES PRINCIPALES

  • Faciliter la communication entre les bénéficiaires, le staff (salarié et bénévole) par l’établissement d’une relation de confiance en vue d’offrir un service de qualité aux bénéficiaires ;
  • Accompagner l’équipe dans l’accueil des nouveaux hébergés (leur expliquer les règles, les horaires, le fonctionnement du centre, les activités et les informer des différents services internes (service social, dortoirs, lieux de repas …) ou externes (Hub humanitaire, chauffoirs, Doucheflux…) auxquels ils peuvent s’adresser pour répondre à leurs besoins ;
  • Réfléchir avec l’équipe à la manière d’adapter les messages pour les rendre culturellement acceptables et éviter tout malentendu ;
  • Soutenir et briefer l’équipe sur la compréhension d’aspects spécifiques au bagage culturel des bénéficiaires afin d’améliorer la qualité des services ;
  • Echanger avec les membres de l’équipe afin d’approcher chaque bénéficiaire de la manière la plus appropriée possible ;
  • Partager toute information pertinente observée sur le terrain avec la coordination du centre et le Service d’Information Sociale et Administrative (violence, traitement médical, vulnérabilité…) ;
  • Effectuer des traductions (documents, séances d’information…) ;
  • Animer les focus groups (moments d’écoute et d’échange avec les bénéficiaires d’une communauté) ;
  • Intervenir lors d’éventuelles situations d’urgence ou de tension afin de rétablir la communication et l’apaisement ;
  • Participer aux réunions d’équipe et à la formation continue.

 

PROFIL

  • Expérience réussie en tant que médiateur.trice interculturel.le avec un public similaire
  • Sens de l’initiative et esprit d’équipe
  • Attitude et écoute bienveillantes
  • Gestion de conflits et communication non violente
  • Grande flexibilité
  • Respect du secret professionnel
  • Une bonne connaissance du Français, ainsi que de l’Arabe et/ou de l’Amharique et/ou du Tigrinya ET de l’Anglais est indispensable. La connaissance de l’Oromo ou d’autres langues de l’Afrique de l’est est un atout.

 

NOUS OFFRONS

 

  • L’opportunité de vous investir dans une cause juste et humaine, dans une équipe dynamique et engagée
  • Un contrat à durée déterminée jusqu’au 31/12/2020
  • Un salaire et le remboursement des frais de transport basés sur les barèmes de la CP 319.00

 

Intéressé.e?

Envoyez-nous votre CV, votre lettre motivation ainsi que 2 références en cliquant sur le bouton POSTULER. Pas de mail svp.