Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés asbl
Volg ons

Médiateur.trice interculturel.le - Dispositifs d'hébergement pour hommes - Réserve de recrutement

L’ORGANISATION

« Pour une société plus ouverte et plus inclusive à l’égard des personnes en migration, la Plateforme Citoyenne – BXLRefugees vise à mobiliser et fédérer les énergies citoyennes et associatives pour transformer les représentations et attitudes sociétales au sujet des personnes en migration et contribuer à offrir une réponse à leurs besoins qui soit fondamentalement humaine et de qualité en développant, si nécessaire, de nouvelles solutions. »

Confrontée à la mauvaise gestion de l’accueil en Belgique, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés naît en septembre 2015 et se définit alors comme un espace de rencontre et de coordination des initiatives individuelles et collectives concernées par les questions migratoires. Depuis, la Plateforme Citoyenne assure, dans la mesure de ses moyens, un accueil inconditionnel, une réponse aux demandes d’information, de formation et d’assistance des exilé.e.s, migrant.e.s, demandeur.se.s d’asile, primo-arrivant.e.s et sans papiers, dans le plein respect de l’individu et de ses choix. Elle œuvre ainsi à l’intégration de ces personnes dans leur nouvel environnement.

La Plateforme Citoyenne encourage au respect d’une politique migratoire en accord avec les conventions internationales, et dans le respect des droits de chacun. Elle est persuadée que seule une solution durable et solidaire, fondée sur le respect des droits humains et la fraternité universelle, peut être mise en place pour faire face à la crise mondiale de l’accueil que traverse notre époque.

 

CONTEXTE

Depuis 2017, La Porte d’Ulysse est le centre d’hébergement d’urgence de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés / BxlRefugees. Elle compte aujourd’hui deux dispositifs, ouverts 24h/24 et 7 jours sur 7 : la Porte d’Ulysse située à Schaerbeek, avec une capacité d’accueil de 350 places, et en partenariat avec l’hôtel Van Belle, pour une capacité d’accueil de 105 places.

Lors de leur séjour, les personnes hébergées par la Porte d’Ulysse bénéficient :

  • d’un accès à différents services permettant leur accueil digne et humain (lit, repas chauds, douches, buanderie, bagagerie) ;
  • d’un accompagnement sociojuridique et psycho-médical adapté à leurs besoins, assuré par l’équipe interne du Service d’Information Sociale et Administrative (SISA) et les différents partenaires (MSF, MDM, Croix-Rouge, SOS Jeunes et ARTHA).

L’équipe est composée d’une coordination, de collaborateur.trice.s polyvalent.e.s qui assurent la gestion quotidienne du centre, et de médiateur.trice.s interculturel.le.s.

 

RAISON D’ETRE DE LA FONCTION

Le/la médiateur.trice interculturel.l.e fait le pont culturel et linguistique entre les équipes de la Porte d’Ulysse, les hébergés et les différents partenaires afin de continuellement améliorer la qualité des services fournis.

Le/la médiateur.trice interculturel.l.e travaille sous la responsabilité directe de l’adjoint.e à la coordination du pôle médiation, au sein d’une équipe pluriculturelle et pluridisciplinaire.

Il/ elle :

  • est le premier contact avec les bénéficiaires sur le terrain ;
  • participe à l’inscription, l’orientation et le suivi des hébergé.e.s avant et pendant leur séjour dans les dispositifs d’accueil ;
  • assure la médiation entre les différentes parties en cas de conflit afin de parvenir à une solution équitable pour les hébergés ;
  • travaille en étroite collaboration avec le SISA et les différents partenaires pour identifier les vulnérabilités des hébergés et proposer des solutions adaptées à leurs besoins de prise en charge ;
  • effectue principalement du travail de rue et de nombreux déplacements vers les différents dispositifs d’hébergement.

 

RESPONSABILITES PRINCIPALES

  • Assurer le cycle d’activités de l’équipe médiation hors des dispositifs d’hébergement :
    • Maraude et information du public cible sur les services proposés par la Plateforme Citoyenne et ses partenaires (principalement Hub humanitaire)
    • Enregistrement sur la liste d’attente et création de profils
    • Orientation vers les services partenaires (principalement Hub humanitaire) en fonction des besoins identifiés
    • Dispatching et accompagnement sur site dans les différents dispositifs d’hébergement.

 

  • Assurer l’orientation et le suivi des bénéficiaires à l’intérieur des dispositifs d’hébergement :
    • Création de lien et établissement d’une relation de confiance
    • Admission et explication des règles du centre dans différentes langues
    • Explication des différents services internes / externes
    • Orientation vers le SISA et les différents partenaires selon les besoins identifiés.

 

  • Faciliter la communication avec hébergés, équipes (salarié.e.s et bénévoles) et partenaires :
    • Soutien de l’équipe dans la compréhension d’aspects spécifiques au bagage culturel des bénéficiaires
    • Création de messages adaptés aux spécificités culturelles des hébergés
    • Mise en place de groupes de discussion afin de prévenir les éventuelles incompréhensions et identifier les besoins des bénéficiaires en encourageant leur participation
    • Intervention lors d’éventuelles situations d’urgence ou de tension afin de rétablir la communication et l’apaisement
    • Traductions et interprétariat (documents, séances d’information…).

 

  • Assurer une bonne remontée d’informations en interne afin d’améliorer la qualité des services :
    • Partage de toute information pertinente observée sur le terrain et/ ou concernant les hébergés avec la coordination et le SISA (violence, traitement médical, vulnérabilité…)
    • Reporting lié aux activités journalières et hebdomadaires
    • Mise à jour des documents de suivi
    • Participation aux réunions d’équipe et à la formation continue.

 

PROFIL

Compétences techniques

  • Formation en sciences humaines (sociologie, anthropologie, éducation), Droit humain et/ ou diplôme du secteur social
  • 2 ans d’expérience pertinente en tant que médiateur.trice interculturel.le ou dans le domaine social et/ ou éducatif avec un public en migration et/ ou public précarisé
  • Connaissance des techniques de médiation et gestion de conflits
  • Une bonne connaissance du Français, ainsi que de l’Arabe et/ou de l’Amharique et/ou du Tigrinya ET de l’Anglais est indispensable. La connaissance de l’Oromo ou d’autres langues de l’Afrique de l’est est un atout.
  • Maîtrise du Pack Office (Word, Excel, Powerpoint) ; capacité à développer des outils et produire des statistiques.

Compétences génériques

  • Bonnes capacités relationnelles : comportement et écoute bienveillants, communication non-violente
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Sens de l’initiative ; force de proposition et capacité à formuler des axes d’amélioration de manière constructive
  • Bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse, à l’écrit comme à l’oral
  • Respect des procédures et protocoles mis en place
  • Neutralité et impartialité dans le traitement des demandes ; respect de la confidentialité et du secret professionnel
  • Flexibilité du temps de travail selon les besoins
  • Bonne gestion des priorités et grande résistance au stress.

NOTRE OFFRE

  • Nous vous proposons un contrat à temps plein ou à temps partiel, à durée déterminée, renouvelable.
  • Conditions de salaire (échelon 5 – 2.247,99€ sans expérience, 2.458,13€ avec 3 ans d’expérience), remboursement des frais de transport et congés suivant la CP 319.00.
  • L'opportunité de rejoindre une équipe dynamique, motivée et engagée, une aventure et un projet citoyens et profondément humains.

INTERESSE.E ?

Envoyez-nous votre CV et lettre de motivation à l'aide du bouton "Postuler" ci-dessous.